Fédération de Vo Co Truyen Vietnam de France.

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

1er Championnat du monde - 2016 - Retour d’expérience de LE Thi Cẩm Tú entraineur principal et NGUYEN Anthony chef de la délégation.

Envoyer Imprimer

Avec mon épouse nous avons été choisis par le comité directeur pour emmener une équipe fédérale au premier championnat du monde de Vo Co Truyen à Ho Chi Minh. Nous savions que nous allions avoir beaucoup de travail, la sélection des compétiteurs, la préparation physique, la préparation mental, le budget, la logistique, etc… Malgré toutes ses contraintes, nous étions honorés de le faire car nous avons été nous-même compétiteurs.

Mon épouse LE Thi Cẩm Tú la responsable de la commission élite technique a passé une saison à observer les compétiteurs et à prendre des notes sur les compétiteurs. Suite à cela elle a proposé une liste qu’elle a soumise au comité directeur.

La sélection effectuée, nous avons établi un programme d’entrainement avant de partir au Vietnam et nous l’avons soumis au professeur de chaque compétiteur. Par manque de temps nous n’avons pas pu entraîner nous-même tous les athlètes avant d’arriver à Ho Chi Minh Ville. Mais nous avions prévu un stage t’entrainement intensif dans le club de la Maître Hà Thị Yến Oanh qui est aussi notre professeur. Cette entraînement fut très difficile pour les compétiteurs, mentalement comme physiquement. Leurs alimentations, leurs environnements, leurs quotidiens étaient chamboulés, leurs proches n’étaient pas présents et tous les jours nous leur demandions de travailler plus et encore plus, ce n’était jamais suffisant. Il y a eu des remises en questions, des pleurs. Cela nous paraissait normal, ils devaient se dépasser et ils l’ont fait. Parfois, il était difficile pour nous d’être aussi rude avec eux, mais nous n’avions pas le choix.

Le jour de la compétition, nous n’étions pas stressés, car pour nous ils étaient prêts. Qu’ils allaient avoir ou pas des médailles nous allions être fière d’eux. La salle était grande et bruyante, avec du monde provenant de toutes les nations, mais au fur et à mesure des passages, nous relevions les notes que nous pouvions et nous savions déjà qu'ils avaient fait une bonne prestation. Le soir, une fois la compétition terminée, nous sommes rentré fière de l’équipe, sans le leur avoir dit. A la lecture des résultats nous étions surpris car nous n’en n'espérions pas de tels. La 1ère marseillaise retentis grâce à la médaille d’or de Samuel HUAN au sabre, c’est à ce moment-là que nous avons pris conscience que oui enfin nous avions réussi à relever le défi. Puis ce fut le tour d’Emilie MOREIRA, si jeune, elle ne comprenait pas encore ce qu’il lui arrivait… Nous étions heureux car ils sont tous passés sans exception sur ce podium avec le drapeau français sur le dos et en brandissant fièrement le fanion de notre fédération.

Cette expérience nous fut formidable. Nous nous sommes rassuré dans nos compétences d’entraineur, et nous encourage à poursuivre dans cette seconde carrière. Il ne s’agit pas d’entraîner nos élèves, mais de faire monter en compétence les élèves d’autres professeurs. Cet exercice est difficile et délicat mais nous pensons que grâce à notre expérience d’anciens compétiteurs nous nous en sommes très bien sorti.

 

LE Thi Cẩm Tú
Responsable Elite Technique

NGUYEN Anthony
Responsable Compétition

You are here: Commissions Élite Technique 1er Championnat du monde - 2016 - Retour d’expérience de LE Thi Cẩm Tú entraineur principal et NGUYEN Anthony chef de la délégation.